resquiller


resquiller

resquiller [ rɛskije ] v. <conjug. : 1>
• 1910 sens II; provenç. resquilia « glisser », cf. 1. quille « jambe »
I V. intr. Fam.
1Entrer, se faufiler sans payer (dans un spectacle, un moyen de transport).
2Obtenir une chose sans y avoir droit, sans rien débourser. carotter, écornifler.
3Passer avant son tour, dans une file d'attente.
II V. tr. Fam. Obtenir (qqch.) en resquillant. Resquiller une place de cinéma. ⊗ CONTR. Payer.

resquiller verbe intransitif (provençal resquiha, glisser) Familier Se faufiler quelque part, entrer sans payer ou sans y avoir droit. Passer avant son tour dans une file d'attente. ● resquiller verbe transitif Familier. Se procurer frauduleusement quelque chose : Resquiller une place au match.

resquiller
v. tr. et intr. Profiter, par son adresse, de qqch, sans y avoir droit, sans le payer.

⇒RESQUILLER, verbe
Familier
A. Empl. intrans. Se faufiler dans un spectacle, dans un moyen de transport, dans une file d'attente, sans attendre son tour ou sans payer sa place. S'il faut faire queue pour payer les impôts, pour obtenir (...) une carte de sucre, ou un dîner dans le wagon-restaurant, chacun prend son rang et malheur à qui essaie de resquiller (MAUROIS, Journal, 1946, p. 68).
B. — Empl. trans. Resquiller qqc. Obtenir quelque chose sans y avoir droit, sans payer. Resquiller une place de cinéma. Manuel, ses lignes établies, faisait le tour du village pour resquiller des camions, son chien derrière lui (MALRAUX, Espoir, 1937, p. 846).
Prononc.: [], (il) resquille [-kij]. Étymol. et Hist. 1. 1910 intrans. « outrepasser son droit » (arg. des marins d'apr. ESN.); 1939 (MONTHERL., Lépreuses, p. 15); 2. 1910 trans. « obtenir sans payer » (arg. des marins d'apr. ESN.); 1918 arg. milit. (ds ESN. Poilu, p. 464: il avait resquillé tout le reste du litre); 1924 resquiller une place dans une auto (ds ESNAULT, Notes compl. Poilu). Empr. au prov. resquilla « glisser, faire un faux-pas » (MISTRAL), dér. de esquilha « glisser, fuir, s'échapper; s'esquiver », lui-même dér. de quilho, v. quille.
DÉR. 1. Resquillage, subst. masc., fam. Synon. de resquille (infra). Supposé qu'il existe une personne assez sotte pour croire qu'il s'était agi là d'un resquillage, d'une manœuvre de sacristain, sournoise et honteuse, on la confondra (MONTHERL., J. filles, 1936, p. 1041). []. 1re attest. 1936 id.; de resquiller, suff. -age. 2. Resquille, subst. fém., fam. Action de resquiller; avantage obtenu en resquillant. L'apologie du système D ou de la resquille (WILBOIS, Comment fonct. entr., 1941, p. 53). En resquille. On s'engueule dans le tramway (...). Les femmes sont plus râleuses encore que des moutards. Pour un billet en resquille, elles feraient stopper toute la ligne (CÉLINE, Voyage, 1932, p. 298). []. 1res attest. a) 1924 « action de resquiller; avantage obtenu en resquillant » (d'apr. ESN.), 1932 billet [de transport] en resquille (CÉLINE, loc. cit.), b) 1930 arg. milit. « action de se soustraire aux corvées » (61e Art. d'apr. ESN.: N., roi de la resquille); déverbal de resquiller.

resquiller [ʀɛskije] v.
ÉTYM. 1910, v. tr.; Dauzat le signale, en 1915-1916, à Salonique, dans l'argot des marins, au sens de « s'esquiver du bord » (Argot de la guerre); « outrepasser son droit », v. 1910; provençal resquilia « glisser », nombreuses variantes dans les dial. méridionaux, rattaché au rad. germanique kegil « quille », par une évolution obscure (Wartburg), ou de s'esquiller « s'enfuir », en provençal « glisser », comp. de quilles « jambes » (Guiraud).
1 V. intr. (1927). Entrer, se faufiler sans payer (dans un spectacle, un moyen de transport, etc.).Par ext. Obtenir une chose sans y avoir droit, sans rien débourser. Écornifler.
0 Les femmes sont plus râleuses encore que des moutards. Pour un billet en resquille, elles feraient stopper toute la ligne (de tramway).
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 219.
2 V. tr. Obtenir (qqch.) en resquillant. || Resquiller une place de cinéma.
CONTR. Payer.
DÉR. Resquille ou resquillage. — (Du même rad.) Resquilleur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • resquiller — v.i. Entrer sans payer ; passer sans aucun droit devant les autres …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • resquiller — nf. rèskilyî (Albanais) ; => Duper …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • resquillage — resquille [ rɛskij ] n. f. • 1924; de resquiller ♦ Fam. Action de resquiller. ⇒ fraude. « Pour un billet en resquille, elles feraient stopper toute la ligne [de tramway] » (Céline). On dit aussi RESQUILLAGE n. m. , 1936 . ● resquillage nom… …   Encyclopédie Universelle

  • resquille — [ rɛskij ] n. f. • 1924; de resquiller ♦ Fam. Action de resquiller. ⇒ fraude. « Pour un billet en resquille, elles feraient stopper toute la ligne [de tramway] » (Céline). On dit aussi RESQUILLAGE n. m. , 1936 . resquille n. f. ou resquillage n.… …   Encyclopédie Universelle

  • resquilleur — resquilleur, euse [ rɛskijɶr, øz ] n. et adj. • 1924; provenç. resquilhaire ♦ Fam. 1 ♦ Personne qui resquille, a l habitude de resquiller. ⇒ écornifleur, fraudeur. « Il faut que l ordre règne, que tous les resquilleurs soient punis » (Sarraute).… …   Encyclopédie Universelle

  • frauder — [ frode ] v. <conjug. : 1> • 1355; lat. fraudare 1 ♦ V. tr. Vx Tromper, abuser. ♢ Mod. Commettre une fraude au détriment de (un créancier, l État, une administration...). ⇒ 2. voler. Frauder la douane, le fisc. 2 ♦ V. intr. Être coupable de …   Encyclopédie Universelle

  • Bras-cassé — Expressions marseillaises Marseille s est trouvée aux confluents commerciaux en provenance de l ensemble du bassin méditerranéen. Aussi, sa culture a été enrichie, notamment dans son langage. Jusqu au XIXe siècle, à Marseille on parlait le… …   Wikipédia en Français

  • Bras cassé — Expressions marseillaises Marseille s est trouvée aux confluents commerciaux en provenance de l ensemble du bassin méditerranéen. Aussi, sa culture a été enrichie, notamment dans son langage. Jusqu au XIXe siècle, à Marseille on parlait le… …   Wikipédia en Français

  • Cagole — Expressions marseillaises Marseille s est trouvée aux confluents commerciaux en provenance de l ensemble du bassin méditerranéen. Aussi, sa culture a été enrichie, notamment dans son langage. Jusqu au XIXe siècle, à Marseille on parlait le… …   Wikipédia en Français

  • Drame de Sheffield — Tragédie de Hillsborough Liverpool Memorial à la mémoire des 96 victimes de la Tragédie de Hillsborough La tragédie de Hillsborough a eu lieu le 15 avril 1989 dans le stade de Hillsborough situé à Sheffield, dans le nord de l Angleterre lors du… …   Wikipédia en Français